Culture, connaissance et réduction des risques de catastrophe : liens critiques pour une transformation sociétale durable - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Vertigo Year : 2016

Culture, connaissance et réduction des risques de catastrophe : liens critiques pour une transformation sociétale durable

, , , (1) , (2) , (3)
1
2
3

Abstract

Disaster risk reduction policies and practices largely depend on the socio-cultural capacity and knowledge of people. Although culture and knowledge are critical issues for reducing disaster risks, both domains are seldom systematically addressed in-depth in disaster studies and policy programmes. We are convinced that tapping the rich portfolio of research on culture and knowledge systems will significantly improve the effectiveness of disaster mitigation. This article illustrates important aspects of culture and knowledge with regard to disaster risk reduction and outlines critical challenges. Subsequently, we present a conceptual approach for capturing different qualitative levels of understanding: facts, data, information, knowledge, and wisdom. Throughout the article, we use examples from Viet Nam to illustrate common cases of culture, economics, and popular practice prevailing over disaster risk reduction logic, as well as the barriers responsible for the fragmentation of knowledge. Shifting the research focus towards issues of culture and social knowledge would lead to a better apprehension and capture of the structural processes causing disaster vulnerability, as well as the social-cultural processes constructing our understanding of disaster risks.
Les politiques et les pratiques concernant la réduction des risques de catastrophe dépendent largement des spécificités socio-culturelles et des connaissances qu’en ont les individus. Bien que la culture et le savoir soient des facteurs essentiels pour réduire ces risques, ils sont rarement traités ensemble de façon systématique et approfondie, que ce soit dans les études ou les programmes d’actions. Nous soutenons qu’une exploitation plus approfondie des résultats de la recherche sur les systèmes de la culture et de la connaissance est de nature à améliorer considérablement l’efficacité des mesures décidées pour l’atténuation des catastrophes. Cet article aborde comment la culture et la connaissance contribuent à la réduction des risques de catastrophe et en décrit des défis majeurs. Il présente également une approche conceptuelle qui permet de saisir les différents niveaux qualitatifs de la compréhension : les faits, les données, l’information, la connaissance et la sagesse. Tout au long de l’article, nous mobilisons des exemples empruntés au Viet Nam afin d’illustrer des cas courants de pratiques culturelles, économiques et populaires qui prévalent sur les logiques institutionnelles en matière de réduction des risques de catastrophe. Ces pratiques révèlent les éléments qui provoquent la fragmentation du savoir. Orienter les objets de recherche vers des questions de connaissance culturelle et sociale conduirait à mieux saisir les processus structuraux qui favorisent la vulnérabilité face aux catastrophes, ainsi que les processus socio-culturels qui construisent notre compréhension des risques de catastrophe.

Dates and versions

hal-01883007 , version 1 (27-09-2018)

Identifiers

Cite

Juergen Weichselgartner, John Norton, Guillaume Chantry, Émilie Brévière, Patrick Pigeon, et al.. Culture, connaissance et réduction des risques de catastrophe : liens critiques pour une transformation sociétale durable. Vertigo, 2016, 16 (3), ⟨10.4000/vertigo.18130⟩. ⟨hal-01883007⟩
88 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More